Le M.E.P.R.O.G.

Mon Enfant Progresse-t-il ?

LA NOUVELLE ÉCOLE

BASES LÉGALES DE LA «NOUVELLE ÉCOLE»

QUELQUES DÉCRETS ET TEXTES À CONSERVER EN GRANDE PARTIE

Le «Décret Missions»

Le «Décret Ecole de la Réussite»

Les «Socles de compétences»

Les Décrets fixant les statuts des enseignants (pour les maîtres spéciaux uniquement)

DÉCRET À REVOIR

Le « Décret Cadre » sera entièrement revu de manière à pouvoir entrer en cohérence avec les textes précédents.

Liste des nombreux points à REPENSER :

-les horaires des élèves et des enseignants;

-le calendrier scolaire;

-le système des concertations;

-le système des surveillances;

-le temps et les modalités de préparation des cours;

-l’horaire du directeur et ses attributions;

-le système de capital-périodes;

-l’organisation des cours de morale et de religion;

-l’organisation des cours de langue;

-la formation initiale et continuée des enseignants;

-l’encadrement des élèves (enseignants et personnel socio-éducatif);

-les travaux à domicile

NOUVEAUX TEXTES A RÉDIGER

Statut pour les maîtres-enseignants : contrairement aux maîtres spéciaux, pour lesquels les statuts resteront d’actualité, les maîtres-enseignants seront couverts par de nouveaux textes, dont les points essentiels sont détaillés plus loin à l'intérieur de ce site.

 

                                        des enseignants de la « Nouvelle École » :

 

Base : Le serment de Socrate qui a été prononcé par chaque enseignant lors de la remise de son diplôme  :

 «Je m’engage à mettre toutes mes forces et toute ma compétence au service de l’éducation de chacun des élèves qui me sera confié.»

 

L'enseignant :

1. offrira à ses élèves un enseignement de qualité;

2. sera lui-même en apprentissage continu, tout au long de sa carrière;

3. évaluera l’enfant de manière formative pendant les apprentissages;

4. évitera toute évaluation qui sélectionne les élèves;

5. respectera le rythme de chaque enfant;

6. reviendra autant de fois que nécessaire sur des notions qu’un enfant ne parvient pas à maîtriser;

7. ne reportera jamais ses responsabilités de « prof » sur les familles;

8. mettra tout en œuvre pour que l’enfant puisse mémoriser ses savoirs sur le long terme;

9. fera en sorte que l’enfant soit positif dans ses démarches apprentissages;

10.apprendra à chaque enfant à gérer ses conflits de manière autonome et positive (avec l’aide du personnel socio-éducatif);

11.ne fera pas de différence entre les enfants.

Copyright © 2014-2015. Andreas. S - Tous droits réservés